Haut

La dernière édition de la revue Physical Chemistry Chemical Physics met en avant les résultats issus des travaux théoriques réalisés au laboratoire CEISAM (UMR CNRS 6230). Un tout premier lien vient d’être établi entre la propension de l’astate, le plus lourd des éléments halogènes, à former des liaisons à fluctuation de charge et sa capacité à établir des liaisons halogène.