Haut

En couverture de son édition thématique consacrée à la liaison halogène, la revue New Journal of Chemistry met à l’honneur l’astate. Dernier élément de la famille des halogènes, l’astate est le plus fort donneur de liaison halogène. Cependant, les calculs de chimie quantique révèlent que la contribution de couplage spin-orbite peut diminuer considérablement la force d’interaction. En conséquence, l’astate est parfois supplanté par l’iode.