Top

Présentation de l’équipement :

La microGC est une technique chromatographique utilisée pour détecter et quantifier des gaz dans un mélange.

Identité
Nom équipement : MicroGC
Fabriquant de l’appareilAgilent
N° identifiant (référence interne)490microGC
Nom du lieu d’installationarronax
Nom de l’établissement propriétaireSubatech
Type de l’appareilAnalyse de gaz

 

Fonctionnement
Disponibilité de l’équipementdisponible uniquement dans le cadre de partenariat
Appareil en zone réglementéeOui
Contraintes d’utilisationUtilisation avec l’ingénieur associé
Correspondant techniquePour toute demande d’information relatif à cet équipement et son utilisation, merci de cliquer sur le bouton contact en bas à gauche de la page ou d’utiliser le formulaire de contact du site

 

Principe de fonctionnement :

Le gaz-échantillon est prélevé par la pompe d’aspiration de la machine.
Il est conduit dans un injecteur chauffé afin d’éviter la recondensation d’eau ou de solvant.

De là, il est distribué dans chacune des trois voies de mesures de l’appareil, chaque voie contenant :

  • Une boucle d’injection (micro-gravée)
  • Un jeu d’électrovannes gérant entre autre l’arrivée du gaz vecteur
  • Une colonne
  • Un mini-four
  • Un détecteur (TCD)
  • Dans certains cas, un système de rétrobalayage(backflush) pour éviter l’injection de gaz problématiques dans la colonne

En jouant sur le volume injecté, la température du four, et la nature et la pression de gaz vecteur, on peut séparer les gaz d’un mélange qui sortiront de la colonne avec des temps de rétention différents.

Un étalonnage avec des gaz étalons dans les conditions de la mesure permet la quantification.

 APPLICATIONS :

Nous utilisons la microGC pour identifier les gaz issus de la radiolyse alpha et gamma de solutions d’intérêt.
Elle peut être utilisée dans n’importe quelle application où la mesure de gaz est nécessaire.

 

INFORMATIONS UTILES :

Voici quelques informations utiles :

  • Volume de gaz nécessaire : >10mL
  • Pression d’injection : P atmosphérique jusqu’à 0.2barr relatif
  • Gaz mesurables en routines : H2, H2O, CH4, CO2
  • Gaz matrices usuels : Air, Argon, Azote
  • Autres gaz possibles : O2, N2, He, Ne, gaz carbonées de C1 à C3, éventuellement jusqu’à C5
  • Teneurs mini mesurables : dépendant des gaz, 1à10ppm pour H2, d’avantage pour les autres. Cela est aussi dépendant des paramètres de méthodes choisis.
  • Teneurs maxi : qq% à 100%
  • A proscrire : vapeurs acides
  • Connectiques de raccordement à l’échantillon : à adapter au cas par cas. Capillaire 1/16’’ inox en standard.
  • Nb de machines disponibles : 2 avec 3 voies différentes par machines (tamis 5A et PBQ)
  • Gaz vecteurs : He et Ar selon les voies

 Exemple de chromatogramme :