Haut

Arronax Nantes regroupe l’ensemble des acteurs académiques nantais engagés dans la recherche et pour le développement de la médecine nucléaire. Il s’agit plus particulièrement des laboratoires Arronax, Ceisam, CEMA-Oniris, CRCINA, les départements de Médecine Nucléaire du CHU de Nantes et de l’ICO, LS2N, Subatech, et des plateformes issues de l’Equipex ArronaxPlus financé par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA).

Le financement du PIA attribué en 2012 nous a permis de réaliser les investissements complémentaires aux équipements existants pour le développement de 5 plateformes de recherche et de formation qui viennent en support des 5 axes portés par le projet Arronax Nantes :

L’animation scientifique est réalisée grâce au financement obtenu via l’I-SITE NExT à travers le cluster TransForMed.

Nos thématiques de prédilection portent sur la recherche fondamentale en physique, chimie et biologie et la recherche translationnelle en médecine nucléaire. Notre objectif est de favoriser les échanges entre disciplines pour accélérer la recherche pluridisciplinaire afin de faire de Nantes un pôle mondial de R&D et de valorisation dans le domaine de la médecine nucléaire.

Au niveau de la recherche académique, Arronax Nantes est en interaction étroite avec les plateformes technologiques des sciences du vivant de Biogenouest et le laboratoire d’excellence IRON, le SIRIC ILIAD. Notre réseau de recherche intégrée est partie prenante dans l’I-SITE NExT.  Ces échanges permettent aux chercheurs et aux praticiens hospitaliers de prendre part à une recherche de pointe et de qualité.

Arronax Nantes est en contact avec le monde industriel à travers des collaborations directes avec des entreprises, dans le monde de la pharmacie notamment, mais aussi via son implication au sein du pôle de compétitivité Atlanpole Biotherapies.